Les différents types de corrections de manuscrits

Différents types de corrections de manuscrits
Temps de lecture : 4 mn

Loading

L’écriture est un art, mais la relecture est une science. Même les auteurs les plus talentueux ont besoin de relire et de corriger leur travail. Dans cet article, j’explore les différents types de corrections de manuscrits et de relectures que vous pouvez effectuer pour améliorer la qualité de votre travail. Naturellement, cette liste n’est pas exhaustive. Elle résume les points importants de la phase de correction de votre manuscrit. Je vous donne également des conseils et des outils pour vous aider à corriger votre manuscrit. Le terme “correction” englobe plusieurs étapes du processus d’édition d’un manuscrit. Chaque type de corrections étant important pour garantir la qualité du texte et éviter les erreurs qui pourraient nuire à sa compréhension.

I. Les différents types de corrections de manuscrits

 

Dans son essai Écriture : Mémoires d’un métier publié en 2000, livre dans lequel il partage son expérience et ses conseils en écriture, Stephen King,  le maître du thriller, dit ceci :

 

 

 

“La relecture est la clé de la maîtrise de l’écriture”.

Stephen King

 

 

 

 

 

C’est dire à quel point cette étape est importante.

Il existe plusieurs types de corrections de manuscrits. Ils peuvent être utilisés seuls ou en combinaison selon les besoins de l’éditeur et de l’auteur.

Voici quelques exemples de corrections courantes dans le processus d’édition d’un livre :

  • Correction de la grammaire et de la syntaxe 

La correction de la grammaire et de la syntaxe est l’une des étapes les plus importantes de votre projet de livre. Elle a pour objectif de rendre le livre agréable à lire et facile à comprendre.
Ici, les fautes de grammaire, de syntaxe ou d’orthographe, les accords, les conjugaisons et les temps verbaux et les erreurs de construction de phrases sont corrigés.
Cette correction peut par ailleurs inclure la vérification des règles de grammaire telles que la ponctuation ou les majuscules, la recherche de phrases trop longues ou trop complexes, la recherche des répétitions ou de phrases mal construites.

  • La correction typographique

Cette correction consiste à harmoniser la mise en forme du texte selon les règles typographiques en vigueur. Ce qui va permettre d’assurer la cohérence et l’esthétique du texte. Elle inclut le choix de la police, de la taille, de l’interligne, des marges, des césures, des espaces, des guillemets, etc.

  • La correction stylistique

Ce type de correction vise à améliorer le style et le ton du texte, en respectant la voix de l’auteur. Ici, les répétitions, les lourdeurs, les ambiguïtés, les anachronismes et les incohérences sont éliminés. Cette correction peut aussi suggérer des reformulations, des synonymes, des figures de style ou des transitions pour rendre le texte plus fluide et plus agréable à lire.

Cette correction nécessite l’intervention d’un correcteur professionnel ou d’un bêta-lecteur qualifié.

  • La correction de fond

« Tuez vos personnages préférés, tuez vos personnages préférés, même si cela brise votre égo de petit gribouilleur, tuez vos personnages préférés. »

Stephen King

La correction de fond porte sur le contenu et la structure du texte. Elle vérifie la cohérence et la logique du récit, la crédibilité des personnages, le respect du genre littéraire, la pertinence des informations et des sources.
Ce type de correction peut aussi suggérer des modifications, des ajouts ou des suppressions pour renforcer l’intérêt et l’originalité du texte.

Il est recommandé de demander l’avis d’un expert du domaine ou d’un lecteur critique pour effectuer cette correction.

  • La correction de la mise en page

Son objectif est de contrôler l’apparence globale du livre, notamment la mise en page des éléments comme la disposition des titres, des paragraphes, des illustrations, des tableaux, etc. Elle peut inclure la vérification de l’alignement, des marges et des interlignes.

différents types de correction de manuscrits

 

II. Conseils d’autoédition

 

La qualité de votre manuscrit peut être améliorée grâce à la correction, l’aide de bêta-lecteurs et l’utilisation d’outils en ligne qui vous aideront à identifier les erreurs.

 

  • Effectuer les premières corrections et la mise en page soi-même

Avant de faire appel à un correcteur professionnel, il est important de faire quelques vérifications pour éviter les erreurs courantes qui peuvent être facilement évitées :

1 – Laissez reposer votre texte : Après avoir terminé votre manuscrit, il est important de prendre du recul et de laisser reposer votre texte pendant quelques jours, voire quelques semaines. Revenir ensuite sur votre texte vous permettra de le relire avec un œil neuf et de repérer plus aisément les erreurs

2- Faites une lecture à voix haute : En lisant votre texte à voix haute, vous pouvez entendre les erreurs qui peuvent passer inaperçues lors d’une lecture silencieuse. Vous pouvez également mieux apprécier le rythme et le ton de votre texte. Cela vous aide aussi à vérifier si vos phrases sont bien construites et faciles à comprendre. C’est par ailleurs une bonne technique pour repérer les répétitions, les phrases maladroites, les incohérences et les fautes de frappe.

3- Concentrez-vous sur la fluidité de votre écriture lors de la deuxième lecture, en veillant à ce que vos idées soient cohérentes et bien organisées.

4- Vérifiez la cohérence du développement des personnages, du cadre et de l’intrigue pour terminer

Il est important de noter que la relecture par soi-même ne remplace pas la relecture par un professionnel. Toutefois, elle constitue une étape indispensable dans la préparation de votre manuscrit pour une relecture par un professionnel.

  • Bêta Lecteurs

Les bêta-lecteurs sont des personnes qui lisent votre manuscrit avant qu’il ne soit publié. Ils donnent leur avis sur la lisibilité, la cohérence et la qualité de votre écriture.

Les bêta-lecteurs ne sont pas des correcteurs professionnels. Cependant, leurs commentaires peuvent vous aider à identifier des erreurs que vous n’auriez pas remarquées lors de votre relecture.

Il est possible de trouver des lecteurs bêta en intégrant des groupes d’écriture ou en entrant en contact avec d’autres auteurs écrivant dans le même genre littéraire que vous.

  • Outils gratuits en ligne

Plusieurs outils en ligne peuvent vous aider à déceler les fautes de grammaire, d’orthographe et de ponctuation les plus courantes. En plus des logiciels de traitement de texte connus comme Microsoft Word, voici quelques outils gratuits qui pourraient vous aider à corriger votre manuscrit :

  • Faire appel à un correcteur professionnel

La correction professionnelle peut être coûteuse. Néanmoins, elle est nécessaire si vous voulez que votre livre soit de qualité et ne contienne pas d’erreurs.
Vous pouvez trouver des correcteurs professionnels en effectuant des recherches en ligne ou via des recommandations d’autres auteurs.

La correction et la relecture sont des étapes cruciales pour améliorer la qualité de votre travail d’écriture. Maintenant que vous connaissez les différents types de corrections et de relectures, il est temps de perfectionner votre manuscrit !

Commencez dès à présent en utilisant ces conseils et outils gratuits pour améliorer votre texte. N’hésitez pas à contacter un professionnel pour une évaluation complète de votre travail.

Bonne chance dans votre parcours d’écrivain !

différents types de correction de manuscrits

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Elodie Ngalaka

    Merci pour cet article qui reprend bien effectivement les différentes étapes de correction de manuscrit. je me permets de le partager sur notre groupe Facebook Bookutani.
    Elodie Ngalaka

    Réponse
    • Avatar de l’utilisateur

      Bonjour Élodie,
      merci pour votre commentaire. Contente de savoir que cet article a pu vous aider. Vous pouvez bien sûr le partager là où vous pensez qu’il sera utile.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *